Sitges Turismo - Ruta Paseo Ribera, Paseo Marítimo-Terramar

En regardant la mairie de face, si nous commençons à partir sur le côté droit, nous sommes d’abord dans les jardins où se trouve la statue du Dr Robert (link du personnage historique), ensuite nous trouvons les bâtiments du presbytère le Arxiu historique municipal (voir les heures d’ouverture si vous voulez visiter, ils ont des documents historiques et administratif. (Tel 93 8811 76 28) et la bibliothèque Santiago Rusiñol., avec une bibliographie et un patrimoine qui la caractérisent comme une bibliothèque spécialisée dans les mouvements artistiques et littéraires de la fin du XIX, debut XXème.

Nous vous conseillons de faire une courte visite (en respectant le silence qu’exige le site) pour voir la bibliothèque et sa cour intérieure.

Horaire:

De lundi à vendredi de 15:30 à 20:00h

De mercredi à samedi  de 10:00 à 14:00h

Du 15/06 au 15/09 le samedi fermé

Téléphone +34 93 8941149.

Pendant l’hiver, le samedi matin à l’étage supérieur le «conteur», un adulte raconte des histoires pour former les plus petits de façon théatrale et interactive (le conteur a également lieu en hiver le vendredi après-midi dans la bibliothèque Josep Raventos i Roig, Plaza Catalunya, Tél +34 93 894 8486)
Ils disposent d’un service de prêt à domicile pour les personnes à mobilité réduite temporaire ou permanente, les personnes handicapées ou âgées. Il y a le wi-fi.

En sortant de la bibliothèque,  (côté gauche de la mairie) il y a le bâtiment de Sitges Mercat Vell (Lien vers la maison Bacardi au point du musée). Il s’agit d’un bel immeuble de 1890.

Sur le côté gauche du Vell Mercat, part une rue étroite: Carrer d’en Bosc, qui borde le bâtiment situé derrière et va à la rue Davallada.

 

Cette petite rue est “El Moro Palau del Rei” (siège de la maison médiévale de Balles Populaires Agrupació Sitges) et à côté, la Galerie d’art de Sitges (lien Fondation point de Stämpfil avec les musées). Cette rue est l’une des plus anciennes de Sitges et est un ancien sentier côtier qui a suivi le profil de la paroi sur laquelle certaines maisons ont été construites en pierre du XIVème et qu’aujourd’hui nous pouvons voir restaurées. C’est un endroit charmant à visiter.
En sortant de la Rue d’en Bosc, et en descendant la rue de la Davallada, nous trouvons sur la gauche un petit parc pour enfants avec balançoires où les enfants peuvent s’amuser pendant que les parents profitent d’un verre en terrasse du Bar La Guineu qui est situé dans le parc (c’est comme une zone protégée par la muraille, à l’arrière de la rue d’en Bosc) Ce petit parc est face au bâtiment “Miramar” où se réalisent des expositions très intéressantes organisées par le Consorci del Patrimoni de Sitges.

En quittant le parc de la Davallada, nous vous proposons de prendre la rue Barcelona (à gauche en descendant la rue Davallada ou depuis le parc lui même en traversant le bar on tombe sur la rue Barcelona), qui est une rue avec d’anciennes maisons de pêcheurs, certaines restaurées et d’autres neuves. On marche dans la rue Barcelona dans le sens opposé à la mer et on tombe sur la rue Àngel Vidal  (attention car dans cette rue se trouve l’entrée et la sortie du parking el Retiro). Dans cette rue, au numéro 10, se trouve “El Pati Blau”, connu pour avoir été l’inspiration d’une des pièces de théatre très connue de Santiago Rusiñol publiée en 1903 sous le titre de El Pati Blau, et sur la façade on peut voir une plaque de céramique reprenant une partie du texte du livre “Llibre de Sitges” de Ramón  Planas qui traduit en castillan dit “ Ce fût l’amour au premier regard”. Rusiñol, (comme Roig Soler et Mas et Fontdevila) étaient tombés amoureux de la lumière de Sitges. Et chose normale pour un tempérament romantique avec un fond de tristesse caché sous les sourires, il était également sous le charme des patios de Sitges et du “patio azul”.” Santiago Rusiñol a également peint ce patio azul en 1891, il est actuellement exposé Museu de Montserrat.

 

Àla fin de la rue Àngel Vidal, nous arrivons au Cap de la Vila, centre historique de Sitges où se trouve un bâtiment connu dans le village ayant pour caractéristique une tour avec son horloge, la Casa Bartomeu Carbonell i Mussons, également connue comme la maison de l’horloge. C’est une construction moderniste de 1915, demandée par Bartomeu Carbonell i Mussons (importateur de tissus) à l’architecte Ignasi Mas i Morell (également auteur de l’arêne de taureaux de Barcelona). Ce que l’on remarque sur ce bâtiment c’est sa tour avec cinq faces décorées par des “trencadís” de petites pièces de céramique de couleurs (qui rappellent le style de Gaudí), et la tribune en bois du 2ème étage.
Au Cap de la Vila se trouve le photographe Gassó, maison de photographie la plus ancienne de Sitges et qui presente des reportages de la vie à Sitges depuis 1955. Dans ses vitrines on peut toujours voir les derniers reportages réalisés et à l’intérieur on peut observer des potos anciennes très intéressantes qui datent de plus de 50 ans.
À partir du Cap de la Vila on peut se rendre à l’Hort de Can Falç, des jardins intérieurs qui se trouvent au debut de la rue Parellades, à gauche se trouve le “Carreró de Can Falç” qui ressemble à une petite voie sans issue mais qui se termine par un portail en fer et le nom du jardin et c’est là que se trouve l’entrée de ces jardins. C’est un endroit calme et accueillant, très agréable pour aller avec des enfants, il y a quelques bancs, des balançoires et des toilettes.
Horaires de l’Hort de Can Falç en été: tous les jours de 10 a 21 heures sauf les lundis non fériés. En hiver tous les jours de 10 a 19 heures sauf les lundis non fériés.
Après avoir passé un moment dans les jardins, on peut se promener sur la rue Mayor (elle part du Cap de la Vila jusqu’à l Ayuntamiento/la mairie) qui est une rue commerçante avec des bâtiments originaux, des boutiques de vêtements. Une autre rue part de l’Hort de Can Falç c’est la rue Parellades, l’une des plus grandes rues commerçantes de Sitges, où l’on peut également voir des bâtiments singuliers.edificios singulares. Au croisement de la rue Parellades et de la rue Bonaire, en tournant à droite vers la rue Sant Josep, on arrive au Museu Romàntic, une maison du. XIXème qui montre la vie d’époque et qui a une collection de plus de 400 poupées anciennes, c’est l’un des musées intéressants pour les enfants.